Les questions sur la pratique du tirage du tarot

 

Voici une liste des questions les plus posées par les débutants en tarot :

 

– Comment la question doit-elle être posée ?

– Qu’est-ce qu’on ne peut pas apprendre à travers les cartes ?

– Faut-il se concentrer sur la question pendant qu’on mélange, qu’on tire ou qu’on dispose les cartes ?

– Pourquoi est-ce aussi difficile de tirer les cartes pour soi-même ?

– Peut-on apprendre le tirage de cartes ?

– Quel est le meilleur moyen pour apprendre à interpréter les cartes ?

– Faut-il effectuer un apprentissage officiel pour pouvoir tirer les cartes ?

– Pendant combien de temps le tirage est-il valable ?

– Est-il possible qu’une personne tierce tire les cartes à ma place ?

– Pourquoi les cartes sont-elles tirées de la main gauche ?

– Le tirage n’est-il pas valable seulement parce que les cartes ont été tirés spontanément avec la main droite ?

– Pourquoi les cartes peuvent-elles donner des réponses importantes ?

– Existe-t-il un recueil de signification exacte pour chacune des cartes ?

– Comment est-ce possible qu’un être Humain puisse tirer les cartes exactes sans que la personne qui questionne en connaître la valeur au préalable ?

– Si l’on tire des cartes concernant le même sujet à plusieurs reprises, les mêmes cartes vont-elles systématiquement revenir?

– Comment est-ce possible que mon tirage reflète mes souhaits et non pas la réalité?

– Quelle différence de qualité peut-il y avoir dans l’interprétation des cartes ?

– Comment peut-on savoir quelle est la signification d’une carte parmi les nombreuses interprétations possibles ?

– Y a-t-il des éléments que le tireur de carte ne peut et ne devrait pas révéler ?

– Peut-on devenir dépendant au tirage de cartes ?

– L’être humain n’est-il pas simplement manipulé par les cartes et les oracles ?

– Je me suis fait tirer les cartes par une autre personne. Parmi les résultats, une partie correspond exactement à ma situation alors qu’une autre pas du tout. Comment est-ce possible ?

– Le tirage de carte m’accompagne depuis de nombreuses années et a joué un rôle précieux d’accompagnateur. Depuis un certain temps, je n’arrive plus à comprendre les significations, elles n’ont plus de sens à mes yeux. Comment expliquer cela, que fais-je de travers ?

 

 

 

– Comment la question doit-elle être posée ?

Vous devez poser des questions de manière la plus ouverte possible, sans aucune intention. Car il ne sera possible de répondre de manière sérieuse qu’à une question honnête est ouverte, objective. Il est probable qu’une question posée de manière à obtenir une réponse intentionnelle et avantageuse, générera en effet éventuellement une telle réponse. En revanche, cela ne signifie sûrement pas que cette réponse est valable, car elle a été provoquée.

– Qu’est-ce qu’on ne peut pas apprendre à travers les cartes ?

Les cartes peuvent donner une réponse imagée concernant un sujet, mais elles ne peuvent pas donner de nom ou de lieu, ou encore de numéro de téléphone, de dates, d’heures, Etc. De même, il est impossible d’effectuer un diagnostic médical. Plus important, elle ne peut répondre à des questions dont la réponse sera sous la forme de oui ou non. Celui qui est à la recherche de ce genre de réponses devrait plutôt se tourner vers le lancer de pièce. Néanmoins, les cartes peuvent donner un soutien concernant des décisions, en donnant des indices sur les conséquences, sans pour autant décider à la place de la personne concernée.

– Faut-il se concentrer sur la question pendant qu’on mélange, qu’on tire ou qu’on dispose les cartes ?

Non, surtout pas. Essayez de vous familiariser avec l’idée que votre subconscient connait déjà votre question. Seul votre partie consciente doit entendre la question à haute voix. La question posée n’est qu’une simple prise de conscience et doit absolument être considérée comme telle. Pensez donc déjà à ce que vous voulez savoir et pendant que vous mélangez, tirez et disposez les cartes, vous pouvez presque déjà de nouveau oublier la question car elle est déjà intériorisée, en vous (c’est pourquoi il peut être intéressant de la noter pour la retrouver au moment de l’interprétation du tirage).

– Pourquoi est-ce aussi difficile de tirer les cartes pour soi-même ?

Quand vous tirez les cartes pour une personne étrangère voire inconnue, peut-être même sans poser de questions, vous êtes seul face à votre tirage, sans être influencé par la personne en face de vous. Ainsi, quand vous interpréterez le tirage face à cette personne, vous continuerez à interpréter jusqu’à ce que la personne en face puisse y comprendre sa signification dans son cas personnel.

Si vous tirez les cartes pour vous-même, vous connaissez non seulement votre histoire et la raison pour laquelle vous posez cette question, mais aussi les souhaits, les craintes et les peurs qu’elle apporte. Ces émotions se mélangent à la signification et influence donc son interprétation.

C’est pourquoi il est très important quand vous effectuer un tirage pour vous-même, de créer une distance par rapport à la question. Mon conseil est donc, quand vous avez une question significative ou une décision importante à prendre, ne vous ruez surtout pas sur les cartes. Je vous conseille plutôt the prendre un peu de recul, de laisser une distance se placer entre votre situation et la question que vous allez poser. Après avoir bien réfléchi à la question, quand vous décidez finalement de questionner le tarot, vous devez être conscient que vous ne voulez pas forcer les choses en tirant les cartes, et que vous ne devez pas avoir peur des symboles que vous apportera le tirage.

Si vous arrivez à intérioriser tout cela, et que votre question vient du cœur et non de la tête, l’interprétation du tirage se fera en toute simplicité et clarté.

– Peut-on apprendre le tirage de cartes ?

Oui, c’est possible. Le tarot est un langage de symboles, qui peut être appris comme le langage des rêves. Et tout comme une langue étrangère, les progrès peuvent se faire très rapidement au début, mais certaines crises sont inéluctables pour pouvoir la parler couramment. Celui qui sous-estimera les crises sera rapidement démotivé et reportera faute sur lui-même (« je n’ai pas ce don ») ou sur le Tarot (« Les cartes mentent »). En revanche, celui qui saura surmonter ces crises comprendra la magie et la profondeur de la langue des symboles.

– Quel est le meilleur moyen pour apprendre à interpréter les cartes ?

Certains disent que quand on débute, il suffit d’observer les cartes et d’attendre qu’une image apparaisse. Cette méthode est souvent appelée la méthode intuitive. A l’heure où les crayons n’existaient pas encore et que les Hommes lisaient encore les images, ceci était sûrement une bonne idée. Après que nous ayons inventé les lettres et ainsi privilégié l’écriture aux images, l’Homme a perdu la capacité à interpréter ces images. Ceci mène à la situation qu’un débutant qui lit un tirage aura davantage tendance à insérer ses souhaits dans les cartes et l’interprète comme « la réponse du Tarot ».

Tout comme pour l’apprentissage d’une nouvelle langue, il faut d’abord s’entraîner à prononcer des courtes phrases, il est conseillé d’en faire de même pour le Tarot. Il faut d’abord apprendre chacune des cartes et se familiariser avec la signification de ses symboles et valeurs.

Pour apprendre, il y a plusieurs méthodes :

1. Vous pouvez apprendre méthodiquement en apprenant par coeur les valeurs de chaque carte. Cette méthode qui rappelle l’école est relativement ennuyeuse quoique efficace.

2. Vous pouvez d’abord vous contenter d’utiliser les cartes principales (selon le Tarot que vous pratiquer) et d’effectuer des tirages avec celles-ci.

3. Vous pouvez tirer une nouvelle carte par jour et vous concentrer sur celle-ci durant toute la journée.

4. Vous pouvez apprendre à travers la pratique, par exemple en effectuant un tirage qui est expliqué dans un livre qui vous accompagnera, comme le guide officiel de Madame Indira .

En plus des différentes méthodes citées ci-dessus, je vous conseille de prendre note de vos tirages pour pouvoir les réévaluer tout au long de votre apprentissage et ainsi constater vos progrès. (vous pouvez par exemple prendre une photo et annotez l’interprétation que vous avez faites).

– Faut-il effectuer un apprentissage officiel pour pouvoir tirer les cartes ?

Non. Le Tarot est un apprentissage en soi, à condition que vous connaissiez les cartes. L’apprentissage est continu et avec les temps, vous vous spécialiserez davantage dans l’interaction entre les cartes.

– Pendant combien de temps le tirage est-il valable ?

Cela dépend de la durée qui est liée à la question. En règle générale, on questionne le Tarot pour les 3 à 6 prochains mois. En revanche, si vous souhaitez obtenir des indications concernant un déménagement ou une orientation professionnelle, la durée de validité peut s’étendre à un an voire plus. De même, si vous cherchez des conseils concernant un séjour de 15 jours, la durée peut être plus brève.
Il faut également noter que certaines cartes comportent une notion de durée qui est à prendre en compte.

– Est-il possible qu’une personne tierce tire les cartes à ma place ?

Oui. Si vous êtes très crispé et stressé concernant une situation, il est même très recommandé de laisser quelqu’un d’autre tirer les cartes pour vous.

– Pourquoi les cartes sont-elles tirées de la main gauche ?

Car les valeurs tirées viennent du coeur. Depuis la nuit des temps, le côté gauche fait référence à l’intuition, en opposition au rationnel. Cette supposition a même été prouvée par des recherches scientifiques.

Les gauchers doivent eux-aussi tirer les cartes de la main gauche.

– Le tirage n’est-il pas valable seulement parce que les cartes ont été tirés spontanément avec la main droite ?

Non. Dans le Tarot, la spontanéité et le hasard sont très importants. Celui qui ne respecte pas les règles de manière involontaire et spontanée ne sera pas puni.

– Pourquoi les cartes peuvent-elles donner des réponses importantes ?

Il n’y a pas de réponse exacte et rationnelle à ce phénomène. Il existe cependant deux réflexions intéressantes:

  • le subconscient a un autre lien avec l’espace temps que le conscient. Cette partie est donc plus apte que notre raisonnement à regarder au delà du rationnel. Tout comme le conscient parle en mots, le subconscient parle en images. Le Tarot est un excellent moyen pour transférer les images en mots, à travers son interprétation. Tout ce que la phase consciente doit savoir faire, c’est d’apprendre la langue de l’inconscient et de comprendre ce qui est en train de lui être dit.
  • Le deuxième réflexion repose sur la notion de temps. Nous avons l’habitude de mesurer le temps en données quantitatives. Or il existe aussi une notion de qualité de temps dont nous prenons conscience, quand nous parlons du « bon moment ». De cette manière, chaque instant possède ses propres caractéristiques qui se divisent en plusieurs niveaux. D’un point de vue macroscopique, elles reflètent les constellations des planètes et d’un point de vue microscopique, il s’agit de la configuration des atomes. Entre les deux, on trouve une multitudes de calques dont fait partie le Tarot ou autres méthodes d’Oracles.

Ainsi, il vous faut  arrivez à interpréter la qualité d’un moment (dans votre vie de même qu’à travers les cartes). C’est pourquoi qu’une fois que vous saurez faire cela, le tireur de cartes et le jeu de cartes choisi n’auront que peu d’importance.

– Existe-t-il un recueil de signification exacte pour chacune des cartes ?

Non. Les valeurs sont toujours subjectives. C’est la raison pour laquelle vous trouverez des significations différentes voire contradictoires dans différents livres de qualité. Cela est dû au fait que le Tarot n’est pas une langue secrète qu’un Sage aurait un jour inventée et qui peut être décryptée.

Il s’agit plus d’archétypes qui correspondent à la langue de images qui sont liées à notre âme. La réponse se trouve donc moins dans la considération des cartes comme d’un secret que dans la psychologie profonde d’après C.G. Jungs. Un symbole est de nature subjectif et peut être interprété de diverses manières.

– Comment est-ce possible qu’un être Humain puisse tirer les cartes exactes sans que la personne qui questionne en connaître la valeur au préalable ?

La règle de base dit : « celui qui questionne suit toujours les règles du tireur ». Sur le plan du subconscient, nous semblons avoir plus de lien ensemble qu’il n’y parait, ce qui génère une communion entre les deux intéressés. C’est cette désinvolture du tireur, à savoir qu’il ne connait pas forcément vos souhaits, vos craintes et vos peurs, qui rend le tirage sincère et authentique.

– Si l’on tire des cartes concernant le même sujet à plusieurs reprises, les mêmes cartes vont-elles systématiquement revenir?

Probablement pas. Le fait de savoir si un nouveau tirage sera encore plus expressif dépendra principalement de la raison pour laquelle vous avez retiré les cartes. Si vous décidez de retirer des cartes seulement dans l’optique de prouver que les tirages ne sont pas cohérents et que le tireur est incompétent, dans ce cas un second tirage n’aura aucun impact sur le premier. Pareil pour le cas où le sujet n’est pas satisfait des réponses obtenues.

En revanche, si vous désirez effectuer un nouveau tirage pour concrétiser et compléter vos premier tirage, vous constaterez que les tirages ne se contrediront pas.

– Comment est-ce possible que mon tirage reflète mes souhaits et non pas la réalité?

Les cartes répondent à ce que vous leurs demandez. Vous n’obtiendrez une réponse ouverte qu’aux questions ouvertes. Une question qui est portée par un souhait vous apportera une réponse contenant ce souhait, et non pas la réalité. Pensez donc à restez objectif et ouverts dans vos interrogations.

– Quelle différence de qualité peut-il y avoir dans l’interprétation des cartes ?

La qualité de l’interprétation dépend évidemment de l’horizon du tireur. Celui qui vit dans un monde avec des limites et des restrictions ne pourra interpréter les cartes qu’avec des limites. De plus, la compréhension des résultats de la part du questionneur dépend directement de son degré de maturité. Celui qui veut seulement savoir si et quand il rencontrera le bonheur ou quand le malheur sera enfin passé, sans se soucier des raisons plus profondes qui pourraient le concerner, ne sera que déçu par le Tarot car il ne pourra y trouver aucune réponse simple.

– Comment peut-on savoir quelle est la signification d’une carte parmi les nombreuses interprétations possibles ?

Grâce à l’intuition. Si vous tirez des cartes, ne vous étonnez pas si vous rencontrez soudainement un nouvel aspect ou une toute nouvelle facette lors d’un tirage. Au contraire, soyez plutôt sceptique si vous ne tombez que sur des cartes qui n’apportent aucune nouvelle information. Si un jour vous êtes muet et que vous ne savez pas interpréter un tirage, tournez-vous vers les cartes car elles peuvent vous aider: revoyez la signification de chacun des cartes et vous constaterez que vous avez peut-être oublié une symbole qui débloquerait la situation.

-Y a-t-il des éléments que le tireur de carte ne peut et ne devrait pas révéler ?

Oui. Un tireur de carte n’est pas, comme aime le penser l’opinion publique, un voyant. Il joue davantage le rôle de traducteur qui traduit la signification des cartes en mots. Ainsi, il est plutôt comparable à une personne capable d’interpréter les rêves, car il ne créé rien, il ne fait qu’observer. La signification des réponses se trouve davantage dans une compréhension profonde parmi les liens entre l’évolution présente et future. L’expérience joue un rôle extrêmement important dans cette interprétation. Les pronostiques sont à éviter à tout prix de même que tout questionnement lié à une réponse en forme d’entonnoir, qui ne laissent pas d’issue.

– Peut-on devenir dépendant au tirage de cartes ?

Il existe probablement des Hommes qui ne prennent pas une décision sans avoir tiré des cartes au préalable. Ces personnes sont probablement accros de nature et se sentent obligés de se rabattre sur une pratique, et que si elles n’avaient pas découvert le Tarot, seraient devenues dépendantes d’autre chose. Fort heureusement, le Tarot fait partie des dépendances qui se guérissent toutes seules avec le temps et n’emplissent pas comme pourraient le faire d’autres dépendances. Avec le temps, vous trouverez votre équilibre et n’aurez plus cette nécessité de devoir tirer des cartes à tout va.

– L’être humain n’est-il pas simplement manipulé par les cartes et les oracles ?

Evidemment il est difficile de prouver rationnellement que cette affirmation est fausse. C’est pourquoi il est très important, avant de tirer des cartes, de se demander si on est vraiment prêt à entendre toutes les réponses. Ceux qui demandent de l’aide auprès d’autrui devront se tourner vers des personnes de confiances et sympathiques et surtout éviter toute personne dont l’histoire est suspecte ou qui n’inspire rien de bien.

– Je me suis fait tirer les cartes par une autre personne. Parmi les résultats, une partie correspond exactement à ma situation alors qu’une autre pas du tout. Comment est-ce possible ?

L’avenir n’est pas une chose toute faite, qui ne demande qu’à être vécue. Une grande partie dépend de la manière dont nous la modelons. C’est pourquoi les pronostiques quant au futur sont toujours à prendre avec des pincettes. Le Tarot, l’astrologie ou les oracles peuvent vous donner des indications sur les tendances, mais il leur est très difficile de prédire des évènements, car :

  • ils donne des réponses symboliques, ce qui offre de nombres manières d’interpréter les résultats et ne peuvent donner une seule réponse concrète
  • ils ne prennent pas en compte la manière dont l’Homme se comportera et influencera le futur.

Un exemple pour cela serait la question : « Vais-je réussir mon examen? ». Même si les cartes prédisaient une réponse favorable, si l’intéressé de travail pas, il ne le réussira pas.

– Le tirage de carte m’accompagne depuis de nombreuses années et a joué un rôle précieux d’accompagnateur. Depuis un certain temps, je n’arrive plus à comprendre les significations, elles n’ont plus de sens à mes yeux. Comment expliquer cela, que fais-je de travers ?

Deux phénomènes peuvent expliquer cela:

  • La qualité des réponses peut s’estomper avec le temps
  • Il peut s’agir d’un fonctionnement de régulation automatique, quand on transfert trop de responsabilité sur le cartes. Rappelez-vous simplement que les cartes sont certes un bon accompagnateur, mais pas un guide exacte pour toutes les situations, un GPS de la vie. L’objectif est de chercher de l’inspiration et du conseil auprès des cartes, mais de reprendre ces indications pour les transformer en décisions responsables et assumées.
 

Comments are currently closed.

Une réaction sur “Les questions sur la pratique du tirage du tarot

Suivez-moi

Suivez-moi