Les questions sur la pratique du tirage du tarot

Voici une liste des questions les plus posées par les débutants en tarot :

 

РComment la question doit-elle être posée ?

– Qu’est-ce qu’on ne peut pas apprendre √† travers les cartes ?

– Faut-il se concentrer sur la question pendant qu’on m√©lange, qu’on tire ou qu’on dispose les cartes ?

РPourquoi est-ce aussi difficile de tirer les cartes pour soi-même ?

– Peut-on apprendre le tirage de cartes ?

РQuel est le meilleur moyen pour apprendre à interpréter les cartes ?

–¬†Faut-il effectuer un apprentissage officiel pour pouvoir tirer les cartes ?

– Pendant combien de temps le tirage est-il valable ?

– Est-il possible qu’une personne tierce tire les cartes √† ma place ?

РPourquoi les cartes sont-elles tirées de la main gauche ?

– Le tirage n’est-il pas valable seulement parce que les cartes ont √©t√© tir√©s spontan√©ment avec la main droite ?

РPourquoi les cartes peuvent-elles donner des réponses importantes ?

– Existe-t-il un recueil de signification exacte pour chacune des cartes ?

– Comment est-ce possible qu’un √™tre Humain puisse tirer les cartes exactes sans que la personne qui questionne en conna√ģtre la valeur au pr√©alable ?

– Si l’on tire des cartes concernant le m√™me sujet √† plusieurs reprises, les m√™mes cartes vont-elles syst√©matiquement revenir?

РComment est-ce possible que mon tirage reflète mes souhaits et non pas la réalité?

– Quelle diff√©rence de qualit√© peut-il y avoir dans l’interpr√©tation des cartes ?

– Comment peut-on savoir quelle est la signification d’une carte parmi les nombreuses interpr√©tations possibles ?

РY a-t-il des éléments que le tireur de carte ne peut et ne devrait pas révéler ?

РPeut-on devenir dépendant au tirage de cartes ?

– L’√™tre humain n’est-il pas simplement manipul√© par les cartes et les oracles ?

– Je me suis fait tirer les cartes par une autre personne. Parmi les r√©sultats, une partie correspond exactement √† ma situation alors qu’une autre pas du tout. Comment est-ce possible ?

– Le tirage de carte m’accompagne depuis de nombreuses ann√©es et a jou√© un r√īle pr√©cieux d’accompagnateur. Depuis un certain temps, je n’arrive plus √† comprendre les significations, elles n’ont plus de sens √† mes yeux. Comment expliquer cela, que fais-je de travers ?

 

 

 

РComment la question doit-elle être posée ?

Vous devez poser¬†des questions de mani√®re la plus ouverte possible, sans aucune intention. Car il ne sera possible de r√©pondre de mani√®re s√©rieuse qu’√† une question honn√™te est ouverte, objective. Il est probable qu’une question pos√©e de mani√®re √† obtenir une r√©ponse intentionnelle et avantageuse, g√©n√©rera en effet √©ventuellement une telle r√©ponse. En revanche, cela ne signifie s√Ľrement pas que cette r√©ponse est valable, car elle a √©t√© provoqu√©e.

– Qu’est-ce qu’on ne peut pas apprendre √† travers les cartes ?

Les cartes peuvent donner une r√©ponse imag√©e concernant un¬†sujet, mais elles ne peuvent pas donner de nom ou de lieu, ou encore de num√©ro de t√©l√©phone, de dates, d’heures, Etc. De m√™me, il est impossible d’effectuer un diagnostic m√©dical. Plus important, elle ne peut r√©pondre √† des questions dont la r√©ponse sera sous la forme de oui ou non. Celui qui est √† la recherche de ce genre de r√©ponses devrait plut√īt se tourner vers le lancer de pi√®ce. N√©anmoins, les cartes peuvent¬†donner un soutien concernant des d√©cisions, en donnant des indices sur les cons√©quences, sans pour autant d√©cider √† la place de la personne concern√©e.

– Faut-il se concentrer sur la question pendant qu’on m√©lange, qu’on tire ou qu’on dispose les cartes ?

Non, surtout pas. Essayez de vous familiariser avec l’id√©e que votre subconscient connait d√©j√† votre question. Seul votre partie consciente doit entendre la question √† haute voix. La question pos√©e n’est qu’une simple prise de conscience et doit absolument √™tre consid√©r√©e comme telle. Pensez donc d√©j√† √† ce que vous voulez savoir et pendant que vous m√©langez, tirez et disposez les cartes, vous pouvez presque d√©j√† de nouveau oublier la question car elle est d√©j√† int√©rioris√©e, en vous (c’est pourquoi il peut √™tre int√©ressant de la noter pour la retrouver au moment de l’interpr√©tation du tirage).

РPourquoi est-ce aussi difficile de tirer les cartes pour soi-même ?

Quand vous tirez les cartes pour une personne √©trang√®re voire inconnue, peut-√™tre m√™me sans poser de questions, vous √™tes seul face √† votre tirage, sans √™tre influenc√© par la personne en face de vous. Ainsi, quand vous interpr√©terez le tirage face √† cette personne, vous continuerez √† interpr√©ter jusqu’√† ce que la personne en face puisse y comprendre sa signification dans son cas personnel.

Si vous tirez les cartes pour vous-m√™me, vous connaissez non seulement votre histoire et la raison pour laquelle vous posez cette question, mais aussi les souhaits, les craintes et les peurs qu’elle apporte. Ces √©motions se m√©langent √† la signification et influence donc son interpr√©tation.

C’est pourquoi il est tr√®s important quand vous effectuer un tirage pour vous-m√™me, de cr√©er une distance par rapport √† la question. Mon conseil est donc, quand vous avez une question significative ou une d√©cision importante √† prendre, ne vous ruez surtout pas sur les cartes. Je vous conseille plut√īt the prendre un peu de recul, de laisser une distance se placer entre votre situation et la question que vous allez poser. Apr√®s avoir bien r√©fl√©chi √† la question, quand vous d√©cidez finalement de questionner le tarot, vous devez √™tre conscient que vous ne voulez pas forcer les choses en tirant les cartes, et que vous ne devez pas avoir peur des symboles que vous apportera le tirage.

Si vous arrivez √† int√©rioriser tout cela, et que votre question vient du cŇďur et non de la t√™te, l’interpr√©tation du tirage se fera en toute simplicit√© et clart√©.

– Peut-on apprendre le tirage de cartes ?

Oui, c’est possible. Le tarot est un langage de symboles, qui peut √™tre appris comme le langage des r√™ves. Et tout comme une langue √©trang√®re, les progr√®s peuvent se faire tr√®s rapidement au d√©but, mais certaines crises sont in√©luctables pour pouvoir la parler couramment. Celui qui sous-estimera les crises sera rapidement d√©motiv√© et reportera faute sur lui-m√™me (¬ę¬†je n’ai pas ce don¬†¬Ľ) ou sur le Tarot (¬ę¬†Les cartes mentent¬†¬Ľ). En revanche, celui qui saura surmonter ces crises comprendra la magie et la profondeur de la langue des symboles.

РQuel est le meilleur moyen pour apprendre à interpréter les cartes ?

Certains disent que quand on d√©bute, il suffit d’observer les cartes et d’attendre qu’une image apparaisse. Cette m√©thode est souvent appel√©e la m√©thode intuitive. A l’heure o√Ļ les crayons n’existaient pas encore et que les Hommes lisaient encore les images, ceci √©tait s√Ľrement une bonne id√©e. Apr√®s que nous ayons invent√© les lettres et ainsi privil√©gi√© l’√©criture aux images, l’Homme a perdu la capacit√© √† interpr√©ter ces images. Ceci m√®ne √† la situation qu’un d√©butant qui lit un tirage aura davantage tendance √† ins√©rer ses souhaits dans les cartes et l’interpr√®te comme ¬ę¬†la r√©ponse du Tarot¬†¬Ľ.

Tout comme pour l’apprentissage d’une nouvelle langue, il faut d’abord s’entra√ģner √† prononcer des courtes phrases, il est conseill√© d’en faire de m√™me pour le Tarot. Il faut d’abord apprendre chacune des cartes et se familiariser avec la signification de ses symboles et valeurs.

Pour apprendre, il y a plusieurs méthodes :

1. Vous pouvez apprendre m√©thodiquement en apprenant par coeur les valeurs de chaque carte. Cette m√©thode qui rappelle l’√©cole est relativement ennuyeuse quoique efficace.

2. Vous pouvez d’abord vous contenter d’utiliser les cartes principales (selon le Tarot que vous pratiquer) et d’effectuer des tirages avec celles-ci.

3. Vous pouvez tirer une nouvelle carte par jour et vous concentrer sur celle-ci durant toute la journée.

4. Vous pouvez apprendre à travers la pratique, par exemple en effectuant un tirage qui est expliqué dans un livre qui vous accompagnera, comme le guide officiel de Madame Indira .

En plus des diff√©rentes m√©thodes cit√©es ci-dessus, je vous conseille de prendre note de vos tirages pour pouvoir les r√©√©valuer tout au long de votre apprentissage et ainsi constater vos progr√®s. (vous pouvez par exemple prendre une photo et annotez l’interpr√©tation que vous avez faites).

– Faut-il effectuer un apprentissage officiel pour pouvoir tirer les cartes ?

Non. Le Tarot est un apprentissage en soi, √† condition que vous connaissiez les cartes. L’apprentissage est continu et avec les temps, vous vous sp√©cialiserez davantage dans l’interaction entre les cartes.

– Pendant combien de temps le tirage est-il valable ?

Cela d√©pend de la dur√©e qui est li√©e √† la question. En r√®gle g√©n√©rale, on questionne le Tarot pour les 3 √† 6 prochains mois. En revanche, si vous souhaitez obtenir des indications concernant un d√©m√©nagement ou une orientation professionnelle, la dur√©e de validit√© peut s’√©tendre √† un an voire plus. De m√™me, si vous cherchez des conseils concernant un s√©jour de 15 jours, la dur√©e peut √™tre plus br√®ve.
Il faut également noter que certaines cartes comportent une notion de durée qui est à prendre en compte.

– Est-il possible qu’une personne tierce tire les cartes √† ma place ?

Oui. Si vous √™tes tr√®s crisp√© et stress√© concernant une situation, il est m√™me tr√®s recommand√© de laisser quelqu’un d’autre tirer les cartes pour vous.

РPourquoi les cartes sont-elles tirées de la main gauche ?

Car les valeurs tir√©es viennent du coeur. Depuis la nuit des temps, le c√īt√© gauche fait r√©f√©rence √† l’intuition, en opposition au rationnel. Cette supposition a m√™me √©t√© prouv√©e par des recherches scientifiques.

Les gauchers doivent eux-aussi tirer les cartes de la main gauche.

– Le tirage n’est-il pas valable seulement parce que les cartes ont √©t√© tir√©s spontan√©ment avec la main droite ?

Non. Dans le Tarot, la spontanéité et le hasard sont très importants. Celui qui ne respecte pas les règles de manière involontaire et spontanée ne sera pas puni.

РPourquoi les cartes peuvent-elles donner des réponses importantes ?

Il n’y a pas de r√©ponse exacte et rationnelle √† ce ph√©nom√®ne. Il existe cependant deux r√©flexions int√©ressantes:

  • le subconscient a un autre lien avec l’espace temps que le conscient. Cette partie est donc plus apte que notre raisonnement √† regarder au del√† du rationnel. Tout comme le conscient parle en mots, le subconscient parle en images. Le Tarot est un excellent moyen pour transf√©rer les images en mots, √† travers son interpr√©tation. Tout ce que la phase consciente doit savoir faire, c’est d’apprendre la langue de l’inconscient et de comprendre ce qui est en train de lui √™tre dit.
  • Le deuxi√®me r√©flexion repose sur¬†la notion de temps. Nous avons l’habitude de mesurer le temps en donn√©es quantitatives. Or il existe aussi une notion de qualit√© de temps dont nous prenons conscience, quand nous parlons du ¬ę¬†bon moment¬†¬Ľ. De cette mani√®re, chaque instant poss√®de ses propres caract√©ristiques qui se divisent en plusieurs niveaux. D’un point de vue macroscopique, elles refl√®tent les constellations des plan√®tes et d’un point de vue microscopique, il s’agit de la configuration des atomes. Entre les deux, on trouve une multitudes de calques dont fait partie le Tarot ou autres m√©thodes d’Oracles.

Ainsi, il vous faut ¬†arrivez √† interpr√©ter la qualit√© d’un moment (dans votre vie de m√™me qu’√† travers les cartes). C’est pourquoi qu’une fois que vous saurez faire cela, le tireur de cartes et le jeu de cartes choisi n’auront que peu d’importance.

– Existe-t-il un recueil de signification exacte pour chacune des cartes ?

Non. Les valeurs sont toujours subjectives. C’est la raison pour laquelle vous trouverez des significations diff√©rentes voire contradictoires dans diff√©rents livres de qualit√©. Cela est d√Ľ au fait que le Tarot n’est pas une langue secr√®te qu’un Sage aurait un jour invent√©e et qui peut √™tre d√©crypt√©e.

Il s’agit plus d’arch√©types qui correspondent √† la langue de images qui sont li√©es √† notre √Ęme. La r√©ponse se trouve donc moins dans la consid√©ration des cartes comme d’un secret que dans la psychologie profonde d’apr√®s C.G. Jungs. Un symbole est de nature subjectif et peut √™tre interpr√©t√© de diverses mani√®res.

– Comment est-ce possible qu’un √™tre Humain puisse tirer les cartes exactes sans que la personne qui questionne en conna√ģtre la valeur au pr√©alable ?

La r√®gle de base dit : ¬ę¬†celui qui questionne suit toujours les r√®gles du tireur¬†¬Ľ. Sur le plan du subconscient, nous semblons avoir plus de lien ensemble qu’il n’y parait, ce qui g√©n√®re une communion¬†entre les deux int√©ress√©s. C’est cette d√©sinvolture du tireur, √† savoir qu’il ne connait pas forc√©ment vos souhaits, vos craintes et vos peurs, qui rend le tirage sinc√®re et authentique.

– Si l’on tire des cartes concernant le m√™me sujet √† plusieurs reprises, les m√™mes cartes vont-elles syst√©matiquement revenir?

Probablement pas. Le fait de savoir si un nouveau tirage sera encore plus expressif d√©pendra principalement de la raison pour laquelle vous avez retir√© les cartes. Si vous d√©cidez de retirer des cartes seulement dans l’optique de prouver que les tirages ne sont pas coh√©rents et que le tireur est incomp√©tent, dans ce cas un second tirage n’aura aucun impact sur le premier. Pareil pour le cas o√Ļ le sujet n’est pas satisfait des r√©ponses obtenues.

En revanche, si vous désirez effectuer un nouveau tirage pour concrétiser et compléter vos premier tirage, vous constaterez que les tirages ne se contrediront pas.

РComment est-ce possible que mon tirage reflète mes souhaits et non pas la réalité?

Les cartes r√©pondent √† ce que vous leurs demandez. Vous n’obtiendrez une r√©ponse ouverte qu’aux questions ouvertes. Une question qui est port√©e par un souhait vous apportera une r√©ponse contenant ce souhait, et non pas la r√©alit√©. Pensez donc √† restez objectif et ouverts dans vos interrogations.

– Quelle diff√©rence de qualit√© peut-il y avoir dans l’interpr√©tation des cartes ?

La qualit√© de l’interpr√©tation d√©pend √©videmment de l’horizon du tireur. Celui qui vit dans un monde avec des limites et des restrictions ne pourra interpr√©ter les cartes qu’avec des limites. De plus, la compr√©hension des r√©sultats de la part du questionneur d√©pend directement de son degr√© de maturit√©. Celui qui veut seulement savoir si et quand¬†il rencontrera le bonheur ou quand le malheur sera enfin pass√©, sans se soucier des raisons plus profondes qui pourraient le concerner, ne sera que d√©√ßu par le Tarot car il ne pourra y trouver aucune r√©ponse simple.

– Comment peut-on savoir quelle est la signification d’une carte parmi les nombreuses interpr√©tations possibles ?

Gr√Ęce √† l’intuition. Si vous tirez des cartes, ne vous √©tonnez pas si vous rencontrez soudainement un nouvel aspect ou une toute nouvelle facette lors d’un tirage. Au contraire, soyez plut√īt sceptique si vous ne tombez que sur des cartes qui n’apportent aucune nouvelle information. Si un jour vous √™tes muet et que vous ne savez pas interpr√©ter un tirage, tournez-vous vers les cartes car elles peuvent vous aider: revoyez la signification de chacun des cartes et vous constaterez que vous avez peut-√™tre oubli√© une symbole qui d√©bloquerait la situation.

-Y a-t-il des éléments que le tireur de carte ne peut et ne devrait pas révéler ?

Oui. Un tireur de carte n’est pas, comme aime le penser l’opinion publique, un voyant. Il joue davantage le r√īle de traducteur qui traduit la signification des cartes en mots. Ainsi, il est plut√īt comparable √† une personne capable d’interpr√©ter les r√™ves, car il ne cr√©√© rien, il ne fait qu’observer. La signification des r√©ponses se trouve davantage dans une compr√©hension profonde parmi¬†les liens entre l’√©volution pr√©sente et future. L’exp√©rience joue un r√īle extr√™mement important dans cette interpr√©tation. Les pronostiques sont √† √©viter √† tout prix de m√™me que tout questionnement li√© √† une r√©ponse en forme d’entonnoir, qui ne laissent pas d’issue.

РPeut-on devenir dépendant au tirage de cartes ?

Il existe probablement des Hommes qui ne prennent pas une d√©cision sans avoir tir√© des cartes au pr√©alable. Ces personnes sont probablement accros de nature et se sentent oblig√©s de se rabattre sur une pratique, et que si elles n’avaient pas d√©couvert le Tarot, seraient devenues d√©pendantes d’autre chose. Fort heureusement, le Tarot fait partie des d√©pendances qui se gu√©rissent toutes seules avec le temps et n’emplissent pas comme pourraient le faire d’autres d√©pendances. Avec le temps, vous trouverez votre √©quilibre et n’aurez plus cette n√©cessit√© de devoir tirer des cartes √† tout va.

– L’√™tre humain n’est-il pas simplement manipul√© par les cartes et les oracles ?

Evidemment il est difficile de prouver rationnellement que cette affirmation est fausse. C’est pourquoi il est tr√®s important, avant de tirer des cartes, de se demander si on est vraiment pr√™t¬†√† entendre¬†toutes les r√©ponses. Ceux qui demandent de l’aide aupr√®s d’autrui devront se tourner vers des personnes de confiances et sympathiques et surtout √©viter toute personne dont l’histoire est suspecte ou qui n’inspire rien de bien.

– Je me suis fait tirer les cartes par une autre personne. Parmi les r√©sultats, une partie correspond exactement √† ma situation alors qu’une autre pas du tout. Comment est-ce possible ?

L’avenir n’est pas une chose toute faite, qui ne demande qu’√† √™tre v√©cue. Une grande partie d√©pend de la mani√®re dont nous la modelons. C’est pourquoi les pronostiques quant au futur sont toujours √† prendre avec des pincettes. Le Tarot, l’astrologie ou les oracles peuvent vous donner des indications sur les tendances, mais il leur est tr√®s difficile de pr√©dire des √©v√®nements, car :

  • ils donne des r√©ponses symboliques, ce qui offre de nombres mani√®res d’interpr√©ter les r√©sultats et ne peuvent donner une seule r√©ponse concr√®te
  • ils ne prennent pas en compte la mani√®re dont l’Homme se comportera et influencera le futur.

Un exemple pour cela serait la question : ¬ę¬†Vais-je r√©ussir mon examen?¬†¬Ľ. M√™me si les cartes pr√©disaient une r√©ponse favorable, si l’int√©ress√© de travail pas, il ne le r√©ussira¬†pas.

– Le tirage de carte m’accompagne depuis de nombreuses ann√©es et a jou√© un r√īle pr√©cieux d’accompagnateur. Depuis un certain temps, je n’arrive plus √† comprendre les significations, elles n’ont plus de sens √† mes yeux. Comment expliquer cela, que fais-je de travers ?

Deux phénomènes peuvent expliquer cela:

  • La qualit√© des r√©ponses peut s’estomper avec le temps
  • Il peut s’agir d’un fonctionnement de r√©gulation automatique, quand on transfert trop de responsabilit√© sur le cartes. Rappelez-vous simplement que les cartes sont certes un bon accompagnateur, mais pas un guide exacte pour toutes les situations, un GPS de la vie. L’objectif est de chercher de l’inspiration et du conseil aupr√®s des cartes, mais de reprendre ces indications pour les transformer en d√©cisions responsables et assum√©es.
2 Comments
  1. […] Information compl√©mentaire: Comment m√©langer les cartes, quand et comment formuler la question, avec quelle main tirer les cartes, … D√©couvrez la listes des questions les plus pos√©es concernant le tirage de cartes […]

  2. […] Pour cette m√©thodes, vous aurez besoin de toutes les cartes du jeu, que vous aurez m√©lang√©es au pr√©alable (voir la page destin√©e aux questions concernant les choses √† respecter au moment de¬†m√©langer en cliquant ici). […]

Leave a reply